surveillance

Le médecin du travail ou l’infirmière en santé travail surveille l’état de santé de chaque salarié dans le cadre d’une visite individuelle qui a lieu en fonction des situations avant ou après l’embauche. La visite est renouvelée à un rythme adapté à chaque cas.

Les différents types de visites médicales

La visite d’embauche

Cette visite doit être demandée par l'employeur. Elle est déclenchée automatiquement par l'ajout d'un nouveau salarié dans l'espace adhérent. Elle doit être réalisée avant l’embauche ou la prise de poste pour les SIR et jusqu’à trois mois maximum pour les autres cas.

La visite périodique

Les modalités du suivi périodique des salariés sont déterminées en fonction des risques professionnels encourus, de l’âge, de l’état de santé, des conditions de travail. Le médecin du travail reste seul juge de l’application de cette périodicité.

La visite de pré-reprise

Cette visite doit être demandée par le salarié, avant la reprise de son emploi en vue de favoriser son maintien dans l’emploi. Le médecin du travail peut conseiller des aménagements de poste, des adaptations, des préconisations de reclassement. (Visite obligatoire à partir de 3 mois d’arrêt – Facultative mais possible pour les arrêts moins longs)

La visite de reprise

Cette visite doit être demandée par l'employeur après un arrêt d'au moins 30 jours. Elle doit être effectuée dans un délai de 8 jours, après la reprise du travail.

La visite occasionnelle

Le salarié peut à tout moment bénéficier d’une visite médicale à sa demande, à la demande de son employeur ou à la demande de son médecin du travail.

Modalités de la surveillance médicale

Suivi Individuel Renforcé  (SIR) :

Salariés affectés à des postes présentant les risques : amiante, plomb, agents CMR (cancérogènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction), agents biologiques groupes 3 et 4, rayonnements ionisants, risque hyperbare, risque de chute de hauteur lors du montage/démontage des échafaudages.

Affectation à des postes nécessitant une aptitude spécifique : Salariés de moins de 18 ans exposés aux travaux règlementés, manutention manuelle (charges supérieures à 55 kg), habilitation électrique, CACES...

Risques motivés par l'employeur sous conditions

Suivi Individuel Adapté (SIA) :

Travailleur dont l'état de santé, l'âge, les conditions de travail ou les risques professionnels auxquels il est exposé le nécessitent (travailleurs handicapés, titulaires d'une pension d'invalidité et les travailleurs de nuit, femme enceinte, venant d'accoucher ou allaitante).

Publications